Travailler avec QGIS dans une infrastructure de données spatiales à Jalisco à Mexico

L’Instituto de Información Territorial del Estado de Jalisco est une organisation gouvernementale créée en 1998 pour partager l’information géographique entre les agences du gouvernement de Jalisco à Mexico.

Exploring the data with its online viewer

Exploration des données avec le visualisateur en ligne

Pendant des années, l’institution a collecté des masses d’informations dans différents formats comme entre autres des fichiers SHP, DWG, GeoTiff, ou ECW. Ce que nous voulions alors était d’avoir cette information disponible et organisée dans un format commun afin de pouvoir l’afficher sur Internet.

Connecting to the Spatial Data Infrastructure with WMS

Connexion à l’infrastructure de données spatiales en WMS

C’est ainsi qu’a été développé le Système d’Information Territoriale d’État en Ligne, avec pour objectif principal de construire une infrastructure de données spatiales qui permettrait à nos agences gouvernementales de partager ces informations pour les inclure dans leurs propres projets dans les domaines de la santé, la sécurité ou la mobilité.

La décision d’utiliser QGIS

J’ai décidé d’utiliser MapServer et Postgre SQL avec l’extension PostGIS afin de pouvoir diffuser de l’imagerie satellite, des orthophotos, nos modèles numériques d’altimétrie, ainsi que des informations vecteur via des flux WMS dans le but de permettre à toute application de pouvoir utiliser nos services. Le problème est que de nombreuses applications gratuites et commerciales ne fonctionnent pas avec les standards OGC et en particulier avec le WFS. Après avoir testé de nombreux systèmes d’information géographiques, j’ai réalisé que QGIS était le seul qui puisse se connecter sans problème aux flux WMS, WCS et WFS.

Notre utilisation de QGIS

En interne, QGIS permet de vérifier les données vecteur et raster des agences avant de les publier. Après leur intégration, nous l’utilisons à nouveau pour tester les services web que l’on a créé. Nous avons également réalisé de nombreuses analyses spatiales avec QGIS en faisant des extractions directes de notre base spatiale PostgreSQL, puis en exportant les résultats sous forme de fichiers shapefile.

Connecting to the Spatial Data Infrastructure with WFS

Connexion à l’Infrastructure de Données Spatiales via un flux WFS

Nous encourageons les utilisateurs à télécharger QGIS et à faire le lien directement avec le Système d’Informations Territorial d’Etat en Ligne, principalement dû au fait que les standards OGC sont pleinement pris en charge et que QGIS dispose de nombreux outils de géo-traitement, ce qui leur permet de faire les analyses dont ils ont besoin, et ce gratuitement.

Conclusion

Ce projet considéré comme un composant technologique d’une Infrastructure de Données Spatiales a été considéré comme une étude de cas pour PostGIS, et je dois avouer que de travailler avec l’open source au sein du cycle de notre système a été satisfaisant et sécurisant, notre meilleur choix pour partager nos informations géographiques.

Auteur

Carlos Ruiz

Carlos Ruiz

Cet article a été soumis en juillet 2010 par Carlos Ruiz. Il travaille comme chef de projet à l’Institut de l’Information Territoriale d’Etat de Jalisco à Mexico