Modifications apportées par QGIS 2.8

Ceci est le journal des modifications de la prochaine version de QGIS - version 2.8 “Wien”. Wien est le nom allemand de “Vienne” - ville hôte de notre rencontre des développeurs en Novembre 2009 et également en Mars 2014.

Version à Long Terme

Ceci est une version spéciale car elle est désignée comme étant une version «LTR» (Version à Long Terme). Les versions LTR seront prises en charge avec des corrections de bugs rétroportés pendant un an, et seront gelées au niveau des fonctionnalité en permanence (c’est à dire qu’aucune nouvelle fonctionnalité ne sera ajoutée, il y aura uniquement des corrections de bogues et des mises à jour mineures).

L’objectif des versions LTR est de fournir une plate-forme stable et moins sujette aux modifications pour les entreprises et les organisations qui ne veulent pas effectuer plus d’une mise à jour par an des installations des postes des travail utilisateur ou des supports de formation. Le succès de cette version LTR dépend fortement de vous, notre utilisateur bien-aimé. Nous avons notamment besoin de votre soutien pour nous aider à financer la correction de bogues et vous devez également vous assurer que vos contrats de support avec vos fournisseurs indiquent que toutes les corrections de bug gérées par votre contrat sont également appliqués sur la branche LTR ainsi que sur la branche de développement normal.

Si vous pensez que la version LTR est importante, merci de penser à soutenir directement le projet QGIS ou d’encourager votre fournisseur commercial d’utiliser la version LTR comme base de votre solution d’entreprise de manière à ce que tout le monde puisse bénéficier d’une plate-forme stable qui sera améliorée et affinée en continu. Pour les utilisateurs et les organisations qui souhaitent bénéficier des toutes dernières évolutions, notre cycle de publication de quatre mois restera inchangé.

Fonctionnalités

QGIS 2.8 est également une version spéciale car elle contient de nombreuses nouvelles fonctionnalités intéressantes, des corrections et des améliorations pour rendre QGIS, le plus populaire des logiciels libres SIG, encore plus utile et fonctionnel.

À chaque fois que de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées au logiciel, elles introduisent potentiellement de nouveaux bogues. Si vous avez des problèmes avec cette version, remontez-les en utilisant le système de suivi de bogues de QGIS.

Remerciements

Nous souhaitons remercier tous les développeurs, rédacteurs, testeurs et les nombreuses personnes qui ont donné volontairement de leur temps (ou financé des personnes pour le faire).

La communauté QGIS espère que vous apprécierez cette version! Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, d’argent ou, d’une manière ou d’une autre, vous impliquer pour rendre QGIS plus impressionnant encore, faites un tour sur qgis.org et donnez nous un coup de main!

Enfin nous souhaitons remercier nos sponsors officiels pour les soutiens financiers inestimables à ce projet :

La liste actualisée des donateurs qui ont participé financièrement au projet peut être consultée sur la liste des donateurs. Si vous désirez devenir un sponsor officiel du projet, merci de visiter notre page dédiée au sponsor pour plus de détails. Sponsoriser QGIS nous aide à financer nos rencontres de développeurs bis-annuelles, à maintenir notre infrastructure de projet ainsi qu’à financer les efforts de résolutions de bogues.

Si vous êtes satisfaits de votre utilisation de QGIS, merci de penser à faire un don au projet, soit financier, soit avec votre temps et vos compétences ! Enfin, nous attirons votre attention sur le financement d’une campagne spéciale d’un de nos développeurs QGIS pour mettre en place une suite de tests pour améliorer notre processus d’assurance qualité et nous permettre de vous livrer les meilleures version de QGIS.

QGIS est un logiciel libre et vous n’avez aucune obligation de payer quoi que ce soit pour l’utiliser. En fait, nous souhaitons encourager les gens à l’utiliser le plus possible, sans s’intéresser à leur état financier ou à leur statut social. Nous croyons que fournir aux gens des outils décisionnels spatiaux permettra d’améliorer la société.

Général

Fonctionnalité: Saisir des expressions dans des boîtes de saisie rapide

Lorsque vous éditez des attributs dans la table d’attributs ou dans les formulaires, vous pouvez maintenant saisir les expressions directement dans des boîtes de saisie rapide, ex: 5 * 2.5. Elles seront calculées automatiquement.

Fonctionnalité : Les signets peuvent être importés/exportés.

Il est maintenant possible de sauvegarder / charger vos signets dans un fichier. Ceci rend plus simple le partage des signets de localisation, ou de les transférer entre deux ordinateurs.

Cette fonctionnalité a été développée par : Salvatore Larosa

Fonctionnalité: Amélioration des expressions

  • La division d’entier produit un réel quand c’est nécessaire: Auparavant, diviser deux entiers dans une expression renvoyait toujours une valeur entière, ex « 5 / 2 = 2 ». Maintenant, le résultat sera toujours un réel si nécessaire, donc « 5 / 2 = 2.5 », ce qui est plus couramment attendu par les utilisateurs. Un nouvel opérateur de division - « // » a été ajouté pour utiliser l’ancien comportement, ex « 5 / 2 = 2 ».
  • Nouvelle fonction “if()”: Il existe maintenant une nouvelle expression``if(cond, true, false)``
  • Évaluations rapides des expressions
  • Ajout de fonction pour récupérer et transformer la géométrie: Ces nouveaux mot-clefs peuvent être utilisés en combinaison de getFeature pour réaliser des tests sur la géométrie tels que l’intersection, le croisement, la contenance, etc.
  • geometry - renvoie la géométrie de l’entité
  • transform - renvoie la géométrie transformée

Fonctionnalité: Cadre de tests continus et améliorations d’assurance qualité

Dans notre longue quête d’amélioration de la stabilité et de la qualité de QGIS, chaque versionnement de code (commit) est maintenant testé en utilisant une suite (en progression) de tests destinés à identifier automatiquement les régressions. Dans l’image de droite, vous pouvez observer que la liste des Pull-Requests de notre page GitHub est automatiquement annotée avec une coche ou une croix selon le résultat de notre suite de tests lancée sur Travis.ci. L’évaluation des tests est lancée lorsque la Pull-Request est créée ou lors de sa mise à jour.

Nous effectuons également régulièrement des analyses sur la base de code QGIS à l’aide de Coverity. Nous avons ainsi identifié et corrigé plus de 1000 problèmes soulevés lors de l’analyse, incluant des fuites mémoires et des crashs potentiels. QGIS présente un taux de défaut de 0.01 alors que la moyenne des logiciels de taille comparable dispose d’un taux de 1.0 environ.

Outils d’analyse

Fonctionnalité: Améliorations sur la boîte de dialogue de mesure

L’outil de mesure a été amélioré de manière à permettre de choisir quelle unité sera utilisé lors de son utilisation. Il existe également un nouvelle section d’information dans la boîte de dialogue qui montre quels paramètres sont utilisés lors des calculs de mesure.

Navigation

Navigateur plus réactif

Dans le Navigateur QGIS, les éléments sont maintenant déroulés dans leur propre file (thread) ce qui accélère le temps de chargement du navigateur et rend la navigation plus fluide. Naviguer dans des sources PostGIS est maintenant beaucoup plus rapide. L’animation ci-dessous montre le chargement de deux serveurs WMS lents en parallèle. L’état du navigateur (l’arbre) est restauré au démarrage.

Cette fonctionnalité a été développé par : Radim Blazek

Pilotes de données

Fonctionnalité: Gestion des légendes graphiques WMS contextuelles

Si votre serveur WMS gère les légendes contextuelles, vous pouvez maintenant également les utiliser dans QGIS. Les légendes contextuelles sont des requêtes getLegendGraphic qui renvoient uniquement la légende adaptée à votre emprise de visualisation et n’inclut pas les éléments qui ne sont pas affichés sur la carte.

Cette fonctionnalité a été financée par : Région Toscane

Cette fonctionnalité a été développée par : Faunalia

Gestion de données

Fonctionnalité: Préfixe personnalisé pour les jointures

Vous pouvez maintenant définir un préfixe personnalisé dans le gestionnaire de jointures dans la boîte de dialogue des propriétés de la couche. Lorsque vous utilisez un préfixe, la table d’attributs affiche les noms des attributs de la couche jointe avec votre préfixe.

Fonctionnalités: Gestion de la création de couches temporaires en mémoire

Cette version ajoute la gestion de la création de nouvelles couches temporaires en mémoire au sein du coeur de QGIS. Les couches temporaires peuvent être créées dans l’option de menu Couche --> Créer une couche --> Nouvelle couche temporaire en mémoire.

Fonctionnalité: Gestion des calculs sur les lignes sélectionnées

Dans la table d’attributs, vous pouvez maintenant effectuer des calculs uniquement sur les lignes sélectionnées grâce à l’ajout d’un nouveau bouton de la barre de calculatrice de champ.

Numérisation

Fonctionnalités: Outils de numérisation avancée

Sous QGIS, si vous avez toujours voulu pouvoir numériser des lignes qui soient exactement parallèles ou à angle droit, verrouiller des lignes à des angles spécifiques, vous pouvez maintenant le faire ! Les outils de numérisation avancée ont été portés depuis l’extension CADinput et ils ajoutent une nouveau panneau à QGIS. Le panneau s’active lors de la numérisation de nouvelles géométries ou de parties de géométrie.

Fonctionnalité: Outil de simplification amélioré

L’outil de simplification a été revu, ajoutant:

  • La gestion de la reprojection à la volée.
  • L’utilisateur peut indiquer la tolérance exacte (et non plus une valeur relative sans lien).
  • La tolérance peut être spécifiée en utilisant soit les unités de la couche, soit les unités de la couche, soit en pixels.
  • Les paramètres de tolérance sont stockés dans les paramètres généraux de QGIS.
  • Possibilité de simplifier plusieurs entités en une seule fois (dessiner un rectangle au lieu de faire un clic).
  • Gestion des entités comportant plusieurs parties de géométrie.
  • Statistiques à propos de la réduction du nombre de sommets.

Cette fonctionnalité a été financée par: Tracks for Africa

Cette fonctionnalité a été développée par: Lutra Consulting <http://www.lutraconsulting.co.uk/>`_ en coopération avec Kartoza.

Fonctionnalité: Amélioration de l’accrochage

Il existe un nouveau mode d’accrochage: accrochage sur toutes les couches qui permet l’accrochage entre toutes les couches de la carte. L’architecture d’accrochage a été revue pour la rendre plus rapide sur les projets importants et pour améliorer la précision avec laquelle l’accrochage se fait. Il y a maintenant moins de confusion avec les tolérances d’accrochage exprimées en unités de la carte ou de la couche. Ainsi, les tolérances de 1 mètres ne sont pas converties en tolérances de 1 degrés sans que vous le sachiez.

Cette fonctionnalité a été financée par: Ville de Vevey, SITNyon et par QGIS Usergroup Switzerland

Cette fonctionnalité a été développée par: Lutra Consulting.

Légende des couches

Fonctionnalité: Affichage de la légende du rendu basé sur les règles sous la forme d’un arbre

Les utilisateurs avancés qui utilisent le rendu basé sur des règles de QGIS seront ravis de voir que maintenant les règles sont présentées sous forme d’arbre dans la légende. Ce qui est encore mieux, c’est que chaque nœud de l’arbre peut être activé/désactivé individuellement, permettant une grande flexibilité dans le rendu des sous-couches sur la carte.

Cette fonctionnalité a été financée par: SIGE

Cette fonctionnalité a été développée par: Lutra Consulting <http://www.lutraconsulting.co.uk/>`_ en coopération avec Kartoza.

Composeur de cartes

Fonctionnalité: Amélioration de l’interface graphique du composeur d’impression

  • Option du menu Vue pour masquer les zones d’emprise. Elle permet aux utilisateurs de masques les zones d’emprise des éléments sélectionnés dans la composition. C’est une fonctionnalité utile pour permettre d’interagir avec les éléments tout en ayant un aperçu précis de leur aspect lorsque la composition sera exportée, sans que les boîtes d’emprise bloquent la vue.
  • Mode plein-écran du composeur.
  • Option pour activer l’affichage des panneaux du composeur, disponible dans le menu Vue, en utilisant le raccourci F10 ou en appuyant sur Tab lorsque le canevas du composeur est sélectionné. Cette option permet de maximiser l’espace lors de l’élaboration de la mise en page.

Fonctionnalité: Amélioration des grilles

Dans le composeur, vous avez maintenant un contrôle plus fin sur l’affichage du cadre et de ses annotations. Auparavant, les cartes en rotation ou les grilles reprojetées du composeur affichaient les coordonnées sur chaque côté de la carte. Cela résultait en un mélange de coordonnées latitude/y et longitude/x affichées sur chaque côté. Vous pouvez maintenant gérer si vous voulez afficher toutes les coordonnées, la latitude ou la longitude seulement pour chaque côté du cadre de carte. Des options identiques ont été également ajoutées pour contrôler comment sont divisées les grilles de carte.

Direction descendante verticale pour les annotations. Ce changement introduit un nouveau mode de direction descentante verticale pour les annotations de grilles de carte. Auparavant seul le texte en mode ascendant été géré pour les annotations verticales.

Fonctionnalité: Marges des éléments d’étiquette

  • Vous pouvez maintenant contrôler individuellement les marges d’étiquettes horizontalement et verticalement. Auparavant, une seule marge s’appliquait aux marges verticales et horizontales. Cela permet aux utilisateurs d’indiquer des marges verticales et horizontales différentes.
  • Vous pouvez maintenant indiquer des marges négatives pour les éléments d’étiquettes, permettant au texte d’être légèrement décalé de l’emprise de l’élément d’étiquette. Cette fonctionnalité permet d’alginer des éléments d’étiquette avec d’autres éléments tout en laissant une marge d’alignement pour les étiquettes.

Extensions

Fonctionnalité : Améliorations de la console Python

Vous pouvez maintenant effectuer un glissé-déposé de scripts Python dans la fenêtre QGIS et ils seront automatiquement exécutés. Nous avons également ajouté une icône de barre d’outils sur la barre d’outils des extensions et un raccourci-clavier (Ctrl-Alt-P) pour accéder rapidement à la console.

Traitements

Fonctionnalité: Nouveau paramètre de type de prédicat géométrique

Avec ce nouveau type de paramètre, utilisé dans les algorithmes de Sélection par localisation et Extraction par localisation ainsi que Jointure de attributs par localisation, l’utilisateur peut indiquer précisément l’opérateur spatial à utiliser.

Cette fonctionnalité a été financée par: Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie français.

Cette fonctionnalité a été développée par: Camptocamp.

Fonctionnalité: Nouveaux algorithmes

Un certain nombre d’algorithmes a été ajouté à l’ensemble des Traitements:

  • Algorithme Points réguliers (corrige le bogue #5953)
  • Algorithme Différence symétrique (corrige le bogue #5953)
  • Algorithme Séparation de vecteur (corrige le bogue #5953)
  • Algorithme Grille vecteur (corrige le bogue #5953)
  • Algorithme de calcule de Courbes hypsométriques.
  • Couper des lignes avec des lignes
  • Algorithme de manipulation d’attributs Réagencement des champs

Programmation

Fonctionnalité: Ajouter des commentaires dans les expressions

Vous pouvez maintenant ajouter des commentaires aux expression en utilisant le style de préfixe SQL --.

Fonctionnalité: Editeur de fonction d’expression personnalisée

Vous pouvez maintenant écrire vos propres fonctions d’expression dans la boîte de dialogue d’expression. Consultez cet article de blog pour plus de détails.

Fonctionnalité: Gestion de Qt5

QGIS peut maintenant être compilé en utilisant la bibliothèque Qt5. Notez qu’actuellement, la majorité des binaires utilisent encore Qt4 par défaut.

Fonctionnalité: Chargement massif d’index spatiaux

Dans l’API, nous avons ajouté la gestion du chargement massif des index spatiaux. Cela permet d’initialiser les index spatiaux de manière beaucoup plus rapide. Depuis Python, cette opération se réalise simplement:

index = QgsSpatialIndex( layer.getFeatures() )

Pour un simple test avec 50000 points dans une couche en mémoire:

chargement massif ~ 100 ms

insertion des entités ~ 600 ms

L’arbre d’index devrait théoriquement également être mieux construit ce qui conduit à des recherches plus rapides.

Fonctionnalité: Lancer uniquement la partie sélectionnée d’une requete SQL

Dans l’éditeur SQL de DB Manager, il est maintenant possible de sélectionner une partie du SQL et d’exécuter uniquement cette partie lorsque vous appuyez sur F5 ou que vous cliquez sur le bouton Executer.

QGIS Server

Fonctionnalité: Extensions Python du serveur

La gestion des extensions Python pour QGIS Server amène la puissance de Python du côté serveur permettant un développement et i, déploiement rapide et efficace de nouvelles fonctionnalités.

Cette fonctionnalité a été développée par: Alessandro Pasotti (ItOpen)

Fonctionnalité: Gestion des styles de couche

  • QGIS Server gère maintenant les styles prédéfinis lors des requêtes GetMap.
  • QGIS Server gère maintenant les styles multiples des requêtes GetStyles (consultez la section sur la symbologie ci-dessous)

Fonctionnalité: Ajout de la méthode DescribeLayer pour le service WMS

Descripteur de couche stylée pour le service WMS: DescribeLayer

http://www.opengeospatial.org/standards/sld

Définir un style défini par l’utilisateur impose d’utiliser des informations sur les entités qui sont symbolisées ou au moins, leur type géométrique ou leur emprise. Étant donnée que les styles définis par l’utilisateur peuvent être appliqués à une couche nommée, il faut un mécanisme pour fournir au client l’information sur le type de géométrie ou l’emprise de cette couche nommée. Il s’agit d’un autre exemple de rapprochement entre les concepts WMS de couches et de styles et les concepts WFS/WCS de type d’entité et d’emprise de couche. Pour gérer cette fonctionnalité, WMS peut fournir la gestion des requêtes DescribeLayer.

La méthode DescribeLayer a été préférée à la surcharge supplémentaire des capacités du protocole WMS.

Pour chaque couche nommée, la description doit indiquer si elle est basée sur les données d’entité et si c’est le cas, elle doit indiquer le service WFS/WCS (par un préfixe d’URL) et les types d’entité/emprise. Notez qu’il est parfaitement autorisé qu’une couche nommée ne soit pas décrite avec cette méthode.

Symbologie

Fonctionnalité: Type de remplissage d’image raster

Ce nouveau type de symbole permet de remplir les polygones avec une image raster (tuilée).

Les options incluent (défini par les données) le nom de fichier, l’opacité, la taille de l’image (en pixels, mm ou unités de la carte), le mode de coordonnées (entité ou vue) et la rotation.

Fonctionnalité: Rendu temps réel de carte de chaleur

Le nouveau rendu vecteur de carte de chaleur permet la création de cartes de chaleur dynamiques en temps réel pour les couches de points.

Les options de ce rendu comprennent le rayon de carte de chaleur en pixels, en mm ou en unités de la carte, le choix de la rampe de couleur, la pondération des points selon un champ ainsi qu’une jauge pour choisir entre la vitesse de calcul et la qualité.

Fonctionnalité: Styles multiples par couche

Il est maintenant possible de paramétrer plusieurs styles pour une couche et de basculer facilement de l’un à l’autre. Cette fonctionnalité est disponible dans le menu contextuel de légende --> sous-menu des styles où il est possible d’ajouter/supprimer des styles et de basculer rapidement de l’un à l’autre. Les jeux de couches conservent les styles et différents styles peuvent être également appliqués à chaque élément individuel du composeur de cartes. Les styles multiples sont également disponibles lorsque le projet est distribué par QGIS Server sous forme de couches WMS. Pour plus d’information sur ce sujet, consultez cet article de blog.

Cette fonctionnalité a été financée par : Région Toscane

Cette fonctionnalité a été développée par: Gis3W et Lutra Consulting.

Fonctionnalité: Davantage de paramètres de symbologie déterminés par les données

L’interface utilisateur des paramètres de symbologie définis par les données a été améliorée, en déplaçant les options de données à côté de chaque paramètre modifiable par les données (en conservant les autres parties de QGIS comme les propriétés des étiquettes). De plus, de nouvelles propriétés sont maintenant modifiables par les données. Cette nouvelle interface utilisateur permet également de voir immédiatement si les données sont utilisées pour définir le paramètre et fournit également un accès immédiat à la définition de la donnée utilisée.

Fonctionnalité: Export DXF: amélioration de l’export du marqueur de symbole

La fonctionnalité d’export pour les fichiers DXF a été améliorée avec une plus grande fidélité pour les symboles de marqueurs exportés en utilisant la symbologie native de QGIS.

Fonctionnalité: Rotation de la carte dans le canevas, amélioration de la rotation dans le composeur

Cette version introduit la gestion de la rotation dans le canevas de carte. Vous pouvez effectuer une rotation du canevas en utilisant l’entrée rotation dans la barre d’état. La gestion de la rotation a été également étendue au composeur de carte pour gérer correctement l’étiquettage et la symbologie.

Cette fonctionnalité a été financée par: Japan Space Imaging Corporation (JSI)

Cette fonctionnalité a été développée par : Faunalia

Interface utilisateur

Fonctionnalité: Amélioration/rationalisation de la sélection des projections

Toutes les boîtes de dialogue de sélection de projection utilisent désormais les mêmes contrôles de formulaire qui permettent de choisir rapidement une projection à partir des projections récemment utilisées ou des projections de QGIS.

.