QGIS et GRASS pour la modélisation des corridors écologiques des loups dans le nord du portugal

Le loup ibérique est une sous-espèce du loup gris qui n’existe que dans le nord du Portugal et de l’Espagne, avec quelques groupes isolés au sud de la rivière Douro. Pendant le siècle passé, il a souffert d’une forte régression, devenant une espèce « vulnérable » en Espagne et « en voie de disparition » au Portugal. Aujourd’hui, il ne reste plus que 300 loups environ au Portugal et ce à cause de la forte persécution, destruction et fragmentation de leur habitat.

Study area in Portugal

Zone d’étude au Portugal

Ribeira de Pena est une municipalité dans le district de Vila Real, dans le nord du Portugal. Il s’agit d’une municipalité rurale, caractérisée par l’agriculture, le pâturage du bétail, des forêts, des montagnes, des vallées et une faune diversifiée, avec une faible densité humaine, qui offre un abri et de la nourriture pour les loups. Situé dans une zone de transition entre le rude et montagneux Tras-os-Montes et le verdoyant Minho, Ribeira de Pena est l’une des municipalités qui peut fonctionner comme un corridor écologique entre les zones à concentration élevée loup dans le nord avec une concentration plus faible dans le sud.

J’ai commencé à utiliser les logiciels SIG pendant mes études de biologie, et plus souvent pendant mon mémoire de master. A cette époque j’utilisais principalement des logiciels propriétaires. Après la fin de mon master, j’ai perdu l’accès aux logiciels propriétaires.

En attendant, je suis entrée dans le nouveau monde de Linux. Après ça, j’ai été contactée pour aidé des chercheurs à modéliser les corridors écologiques des loups à RIbeira de Pena, en utilisant les SIG, puisqu’ils n’avaient jamais travaillé avec ce type de logiciel. Comme j’utilisais déjà Linux au lieu de Windows, mon premier problème fut de trouver quel logiciel utiliser. Après, j’ai entendu parler de QGIS et j’ai décidé de faire un essai, malgré qu’il me semblait très simpliste et incomplet quand je le comparais à ceux que je connaissais déjà. J’ai vite réalisé à quel point je m’étais trompée, et je fus vraiment enthousiaste aux vues des capacités analytiques de QGIS, spécialement avec l’intégration de GRASS

Pour modéliser les corridors écologiques, nous avons utilisé QGIS avec l’extension GRASS. Nous avons utilisé plusieurs informations géographiques combinées avec les données de présence des espèces pour modéliser les corridors écologiques. Voici quelques fonctions de QGIS et de GRASS que nous avons utilisées dans ce cas d’étude:

  • Extension Interpolation de QGIS: pour créer un Modèle d’Elévation Numérique.
  • r.watershed sous GRASS: pour créer les cours d’eau à partir du MEN.
  • r.grow.distance sous GRASS: génère une couche raster de la distance aux entités de la couche d’entrée.
  • r.reclass sous GRASS: pour re-classifier les couches cartographiques.
  • r.slope.aspect.slope sous GRASS: pour calculer les bassins versants à partir du MEN.
  • r.mapcalculator sous GRASS: pour calculer des cartes avec de l’alggèbre simple.
  • r.cost.coord sous GRASS: créé une carte raster qui affiche le coût cumulé du déplacement entre plusieurs positions géographiques d’une couche raster d’entrée ou les valeurs des cellules représentent le coût.
  • r.drain sous GRASS: Trace un flux à travers un modèle d’élévation sur une carte raster, celle utilisée pour créer les corridors.

Avec ce travail, nous avons obtenu une carte avec les corridors écologiques potentiels pour les populations de loups dans la municipalité de Ribeira de Pena. Il s’agit de surfaces qui peuvent être prises en compte par les techniciens de la ville lors de la planification de mesures de conservation des espèces. Ces corridors sont d’une extrême importance car il permettent de connecter la population fragile des loups de Vila Real dans le sud avec celles du nord qui sont en communication avec celles de Peneda-Gerês et de l’Espagne qui sont beaucoup plus stables. Les corridors qui croisent des installation humaines comme des petits villages, des villes, des routes sont d’une importance particulière. Ces territoires sont considérés comme critiques pour la conservation du loup et des mesures doivent y être appliquées pour réduire l’impact de l’homme sur ces espèces.

Ecological corridors and critical conservation areas for wolves

Les corridors écologiques et les zones de conservation critiques pour les loups dans le nord du Portugal.

Conclusion

QGIS et le plugin GRASS sont très intuitifs et ont une interface conviviale, avec toutes les fonctions essentielles pour effectuer la plupart des analyses. Pour ce que j’ai pu voir, QGIS et GRASS s’utilisent tout aussi bien que sur les programmes propriétaires dont j’étais plus familier depuis longtemps, avec le gros avantage du logiciel libre open-source, utilisable dans n’importe quel ordinateur portable ou sans licences, avec des mises à jour régulières et l’avantage ultime de contribuer à son amélioration et / ou d’informer les développeurs sur une fonction essentielle.

Le passage à Linux et ensuite à QGIS et GRASS a été l’une de mes meilleures exigences, et bien qu’il puisse y avoir quelques problèmes ou fonctionnalités manquantes, elles seront facilement résolus dans l’avenir avec les développeurs, Je ne regrette pas ma décision et conseille à tous de les utiliser.

Auteur

Study area in Portugal

Monica Almeida

Cet article a été rédigé en Juillet 2012 par Monica Almeida. Elle est biologiste de la conservation et travaille dans une organisation non gouvernementale pour la préservation du loup au Portugal.