Utilisation de QGIS pour des activités de recherche et de formation au NIRD&PR-NERC à Guwahati en Inde

L’Institut National de Développement Rural et Panchayati Raj (NIRD&PR) est un institut APEX du Ministère du Développement Rural du Gouvernement Indien. Son siège social est situé à Hyderabad, et dispose de trois dépendances à Guwahati, Jaipur et Patna. La ville de Jaipur est la capitale de l’État d’Assam (côté nord-ouest du pays). Le Centre NIRD de Guwahati est activement impliqué dans des formations SIG locales de courte durée pour les responsables gouvernementaux de niveau intermédiaire des États Indiens du Nord (globalement 5 jours dont un jour de terrain avec GPS de poche). En plus des agents du gouvernement, les enseignants d’université, les chargés de cours de collège, les chercheurs et les ONG connues participent également aux formations. Elles sont intégralement financées par le NIRD et les participants doivent seulement payer pour le transport. L’auteur travail pour le NIRD de Guwahati en tant qu’adjoint de faculté (SIG) et coordonne les formations SIG et sur le développement rural de ce centre en collaboration avec le Dr K. Haloi, coordinateur en chef, C-GARD, NIRD&PR-NERC.

A la base, j’ai été impliqué dans la conduite de formations SIG avec des logiciels propriétaires comme ArcGIS et ERDAS. Mais à la fin des formations, les participants n’étaient pas très satisfaits du fait de ne peut pas pouvoir obtenir les logiciels pour leur pratique personnelle. Nous avons alors trouver la solution en utilisant QGIS. Après l’avoir testé, nous avons eu l’impression qu’il pourrait répondre aux besoins du secteur du développement rural indien. En conséquence, il a été présenté dans les activités de recherche pour préparer des cartes de base telles que celles sur les routes, le drainage, l’installation, la délimitation des bassins versants, etc. et également pour préparer un chargement de données GPS avec leur analyse et des liens hypertexte vers des photos de terrain d’une enquête GPS, etc. En utilisant l’extension Google Earth, nous avons pu réaliser des cartes de couverture et d’utilisation du sol.

Le logiciel a été alors mis à disposition pour des besoins personnels pendant un an et les nouvelles versions ont été inspectées au niveau des fonctionnalités avancées. Durant cette période, lorsqu’un auteur était coordinateur de formation, il utilisait QGIS dans les formations afin de le présenter et d’obtenir des retours d’impression.

QGIS est utilisé pour les formations SIG du centre. En outre, il est suggéré et conseillé pour toutes les formations de ne pas pas acheter de logiciel SIG commercial au niveau du District (unité administrative en Inde après la Nation et l’État) ou inférieur s’il n’y a pas de réelle exigence ressentie afin que ce gain puisse être utilisé pour l’achat de matériel comme les GPS, les ordinateurs, etc. Dans la formation, nous avons introduit aux participants des éléments sur le géo-référencement, la création de base de données, la numérisation, l’édition, l’analyse, le composeur d’impression, etc. Après avoir introduit QGIS, nous avons un retour d’expérience positif de nombreux officiels et étudiants.

Il y a une interrogation sur pourquoi utiliser seulement QGIS alors qu’il existe d’autres logiciels comme uDig, MapWindow, gvSIG, GRASS. La réponse réside dans le fait que QGIS est un projet incubé au sein de l’OSGeo, qu’il est moins complexe, que son développement est très rapide et associée avec une très forte communauté d’utilisateurs et de développeurs et enfin vis à vis de l’expertise des auteurs. Avec sa dernière version 2.4, le logiciel est capable de satisfaire les besoins de tous les acteurs de base du développement rural en Inde pour les présentes requêtes et souhaits pour l’avenir.

Les applications des logiciels au cours de la formation sont généralement concentrés sur la cartographie des ressources, des infrastructures rurales, les lignes de partage des eaux et sur le schéma national de garantie de l’emploi rural Mahatma Gandhi (MGNREGS). Ces deux sujets sont des sujets porteurs du gouvernement Indien. Les données raster et vecteur utilisées dans la formation sont principalement open source et locales. Les participants sont invités à venir avec leurs propres données voire leur données locales si disponibles pour travailler. La formation est dispensée dans un laboratoire équipé de 22 ordinateurs i7, 4Go de RAM et sous Windows 8 Le nombre moyen de stagiaires lors de ces formations est d’environ 20 à 30.

Training course at NIRD&PR-NERC, Guwahati

Cycle de formation au NIRD&PR-NERC de Guwahati

Formations encadrées sur QGIS et participants

Les thèmes couverts sont une introduction simple aux SIG et au logiciel QGIS, les barre d’outils principales, la structure des extensions, le géo-référencement, la création et l’édition de données vecteur, le découpage (raster/vecteur), la fusion, l’analyse de terrain, les contours, la conversion de .csv en .shp, de .shp en .kml et inversement, la gestion des données GPS, les interpolations, les requêtes et l’édition de tables, le calculateur de champ, l’outil de création des mises en page, etc. ainsi que certaines notions de base sur l’analyse de données vecteur. Mis à part l’introduction de divers liens disponibles pour obtenir de l’aide, un groupe LinkedIn a été créé pour les participants afin qu’ils puissent y trouver un soutien post-formation. Outre les formations basées sur QGIS, ce dernier est également utilisé pour la recherche, notamment pour le géo-référencement des cartes, la création de base de données, l’extraction de données vecteur de relevés topographiques ou de google earth, l’édition et l’analyse, le téléchargement de données GPS et son traitement et également la préparation de la présentation, etc.

Succès

Chaque mois une formation est conduite avec 20-30 participants, ce nombre augmente chaque mois. Les avis sur les formations restent très positifs et encourageants. Des certificats sont délivrés aux participants à la fin de leur formation. Des livrets de cours sont fournis en version papier ainsi que des tutoriels et les données de travail en version numérique, mais il est projeté de créer des DVD contenant des vidéos de captures d’écran et de démonstration en anglais. Des certificats et des programmes diplômants pourraient être mis en place prochainement.

Auteurs

Alajangi Simhachalam

Alajangi Simhachalam

Cet article a été rédigé en juillet 2014 avec la contribution de Alajangi Simhachalam, adjoint de faculté au NIRD-NERC de Guwahati. Site web: http://www.nirdnerc.nic.in